A man who is not afraid is not aggressive, a man who has no sense of fear of any kind is really a free, a peaceful man.
 
  
Jiddu Krishnamurti
Lezarts
Séverine Robic
videos autres

Arnaud Desjardins:
- Bio 1 .

Jiddu Krishnamurti
causeries 

 

Tom Waits:
http://www.jukebo.fr/tom-waits
- come on up to the house
- Chocolate Jesus

- I don't wanna grow up
- Hold on
- God's away On Business

Franck Zappa:
vidéos-disques



Peter Gabriel:
-
Come talk to Me

Leonard Cohen:
-
In my secret life 

Neil Young :
-
the needle & the Damage Done


- I have a dream
  Martin LutherKing

Georges Carlin
  - le rêve américain


 LE BUS: Ta Gueule
 

 

Visites

 496658 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

To Tirzah

To Tirzah

 



 



 It is Raised a Spiritual body
[text on illustration]

Au pied d'un monticule herbeux ou d'une colline, deux femmes en toge qui se penchent sur un homme nu aux longs cheveux qui peut-être mort. Elle  semblent tenter de le relever en position assise. Sa tête est en place et ses jambes sont croisées. A droite, en face d'eux, un homme barbu et vêtu d’une vieille toge, tenant un pichet, se penche sur l'homme étendu. Sur la robe du vieil homme est écrit "Il est élevé / un corps spirituel» (dérivé de 1 Corinthiens 15:44). La disposition des trois personnages debout crée un arc implicite, et au-dessus d’eux la branche d'un arbre fruitier, peut-être des pommes, peut-être des fruits ronds et quelques feuilles. Le tronc de l'arbre s'étend sur toute la marge de droite. Un soleil couchant ou levant colore la droite.
from :http://www.blakearchive.org/blake/
 
 
         

 

Tirzah est une ville dans l'Ancien Testament de richesse, de plaisir et de paganisme, comme toutes les grandes cités des grandes civilisations. Elle symbolise la fragilité de l'humanité qui tombe facilement dans le piège des mondanités. Cela commence par Eve "Toi, Mère de mes éléments mortels."
Blake laisse-t-il un espoir ou a-t-on encore l'exemple de son ironisme sarcastique :
"La mort de Jésus me rendu libre
Alors, qu'ai-je à faire avec toi"

 


Tirzah:
"La cruelle reine de la vie terrestre" (Stevenson & Herdman) O n ne trouve pas de trace de ce poème dans les premiers exemplaires des chants, ni dans le note book écrit vers 1792-1793. Son symboliste tend à prouver qu'il serait postérieur à 1800. Blake l'a inséré dans les Chants d'expérience à la place d'une gravure. On retrouve Tirzah dans Milton et Jerusalem.

http://www.unc.edu/~elgoodin/analysis1.html
Analyse (en anglais) de To Tirzah par Elizabeth Gooding (University of North Carolina )

 

Il est dit aussi que Blake écrivit ce poème en rapport au fait qu'il n'aurait pas d'enfant. Sa femme Catherine ne pouvant en avoir, il lui a proposé de prendre une concubine. C'est sans doute la seule chose que Catherine lui ai jamais refusé!

 reour vidéo :  

 

                                                      To Tirzah                                                     

Whate'er is Born of Mortal Birth,

Tout ce qui nait de mortelle naisssance,
Must be consumed with the Earth
Doit être consumé avec la terre
:To rise from Generation free;

Pour ressusciter délivré de l’engendrement
Then what have I to do with thee?
Alors qu'ai-je à faire avec toi ?

 

The Sexes sprung from Shame & Pride
Les sexes issus de la honte & de la fierté
Blow'd in the morn: in evening died
épanouis le matin, moururent le soir.
But Mercy changd Death into Sleep;
Mais la pitié changea la mort en sommeil;
The Sexes rose to work & weep.
Les sexes ressuscitèrent pour  travailler et de pleurer.

 

Thou Mother of my Mortal part.
Toi, Mère de mes éléments mortels,
With cruelty didst mould my Heart.
Tu as pétri mon cœur avec cruauté.
And with false self-decieving tears,
Et de larmes trompeuses, dupes d’elles mêmes
Didst bind my Nostrils Eyes & Ears.
Tu as bouché mes narines mes yeux & mes oreilles.

Didst close my Tongue in senseless clay
Tu as enfermé ma  langue dans l’insensible argile
And me to Mortal Life betray:
Et tu m’as livré à la vie mortelle:
The Death of Jesus set me free,
La mort de Jésus me rendu libre,
Then what have I to do with thee?
Alors, qu'ai-je à faire avec toi?

text on illustration: It is Raised a Spiritual body

 

 


Date de création : 23/02/2012 @ 09:41
Dernière modification : 23/02/2012 @ 15:41
Page lue 2391 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

      
NEWS
 
à connaître
et faire connaître
KAIZEN
 
erik_johansson.jpg
Infos sur les alternatives vraies.
 
Concert
Chez "Michto"
double clic plein écran
 
 
la dernière vidéo:
Sacs à dos, Tahiti
et Noix de coco
 
Fernand sing
at Tate Britain, London
 
fer_tate_1.jpg

William Blake,
253th Birtday Anniversary
 
 
logo_mat_informatique.jpg
Achetez d'occase
chez de gens sérieux.
C'est résister
à l'obsolescence  programmée

 
Les disques
Ode to William blake Volume 2
Jaquette_volume_2_recto.jpg
 
 
Ode to William Blake Volume 1
   jaquette_Blake_petit.jpg

Equalizer_04.gifEcoutez l'album !
Achetez l'album (courrier)
par PayPal

20€ frais de port inclus

 

Rien à comprendre


Rien à comprendre  

Equalizer_04.gifEcoutez l'album !
Achetez l'album (courrier)
par PayPal

15€ frais de port inclus
Le coffret Ode to Willam Blake+ le disque Rien à comprendre (25€ frais de port inclus)

Petites réflexions

scream.gif

 

 

Interview :

 Old man look at my life,
I'm a lot like you were. (N. Young)

 

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^