«L’imagination n’est pas un état ; c’est l’existence humaine toute entière.»
  
William Blake
Lezarts
Séverine Robic
videos autres

Arnaud Desjardins:
- Bio 1 .

Jiddu Krishnamurti
causeries 

 

Tom Waits:
http://www.jukebo.fr/tom-waits
- come on up to the house
- Chocolate Jesus

- I don't wanna grow up
- Hold on
- God's away On Business

Franck Zappa:
vidéos-disques



Peter Gabriel:
-
Come talk to Me

Leonard Cohen:
-
In my secret life 

Neil Young :
-
the needle & the Damage Done


- I have a dream
  Martin LutherKing

Georges Carlin
  - le rêve américain


 LE BUS: Ta Gueule
 

 

Visites

 473313 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Tome 1 - Infant Sorrow


 

- Infant Sorrow - Live : Paris, St Etienne
montage sur le film video de fond de scène
(tiré du "Note Book" 1792-1793  dit aussi “the Rossetti manuscript” )
 
 

 

         II: Cm I Cm7M I Cm7 I Eb7/9 :II
chorus:  II: Bbm I Eb7 I Ab I Db7 / Eb7M :II

 

 

 

 

 

 

My mother groan’d, my father wept ;
Ma mère gémissait, mon père pleurait
Into the dangerous world I leapt,
Dans le monde dangereux dans lequel j’ai atterri
Helpless, naked, piping loud,
sans défense, tout nu, saluant bruyamment,
Like a fiend hid in a cloud.
Tel un monstre sur un nuage.

Struggling in my father’s hands,
Me débattant dans les mains de mon père,
Striving against my swaddling-bands,
emprisonné dans ces bandes contre les quelles je lutais,
Bound and weary, I thought best
attaché et las, j’ai pensé qu’il fallait mieux
To sulk upon my mother’s breast.
pleurnicher contre la poitrine de ma mère

When I saw that rage was vain,    
Quand j’ai vu que ma rage était vaine
And to sulk would nothing gain,
Et que pleurnicher ne servait à rien
Turning many a trick and while
Ni aucune autre combine
I began to soothe and smile.
Je me suis alors calmé et j’ai souri

And I sooth’d day after day,             
Et je me calmais de jour en jour
Till upon the ground I stray ;
Jusqu’à ce que j’erre sur la terre
And I smil’d night after night,
Et je souriais nuit après nuit
Seeking only for delight.
ne recherchant que le plaisir

And I saw before me shine
Et j'ai vu devant moi briller
Clusters of the wand’ring vine;
des tas de vignes errantes;
And, beyond, a Myrtle-tree
Et, au-dessus de moi, une Myrte
Stretch’d its blossoms out to me.
qui m’offrait ses fleurs.

But a Priest whith holy look,       
Mais un prêtre au regard sacré,
In his hands a holy book,
Dans ses mains un livre sacré,
Pronounced curses on his head
alors je l’ai injurié
Who the fruits of blossoms shed.
parce que j’étais bourré

I beheld the Priest by night ;                      
J’ai scruté le prêtre dans la nuit,
He embrac’d my Myrtle bright :
Il étreignait ma myrte éclatante.
I beheld the Priest by day,
J’ai scruté le prêtre dans la journée,
Where beneath my vines he lay.
Sous mes vignes il était couché.

Like serpent in the day
tel un serpent dans la journée
Underneath my vines he lay :
sous mes vignes il était couché.
Like a serpent in the night
tel un serpent dans la nuit
He embrac’d my Myrtle bright.
il étreignait ma Myrte éclatante.

So I smote him, and his gore                 
Alors, je l’ai chatié, et son sang
Stain’d the roots my Myrtle bore;
a taché les racines de mon Myrte ;
But the time of youth is fled,
Mais ma jeunesse s’est envolée,
And grey hairs are on my head.
Et sur ma tête des cheveux gris ont poussé.

But many a Priest whith holy look,
Mais beaucoup de prêtres avec un regard sacré
In their hands a holy book,
Et dans leurs mains un livre sacré
Pronounc’d curses on my head
M’ont injurié
And bound me in a myrtle shade.
et m’ont attaché à l’ombre d’un myrte

I beheld the Priests by night ;
J’ai scruté les prêtres dans la nuit
They embrac’d the blossom bright :
Ils embrassaient les fleurs éclatantes.
I beheld the Priests by day,
J’ai scruté les prêtres dans la journée ,
Underneath my vines they lay.
Sous mes vignes ils étaient couchés.

Like to holy men by day       
Tels des hommes sacrés le jour
Underneath my vines they lay:
sous mes vignes ils étaient couchés
Like to serpents in the night
tels des serpents la nuit
He embrac’d my Myrtle bright.
ils étreignaient ma Myrte éclatante.

So I smote him, and his gore                 
Alors, je l’ai chatié, et son sang
Stain’d the roots my Myrtle bore…………………… X 2
 

 

    

 

 

 

 

 

 


Date de création : 28/10/2011 @ 16:45
Dernière modification : 01/04/2015 @ 11:20
Catégorie : Tome 1
Page lue 4256 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

      
NEWS
 
à connaître
et faire connaître
KAIZEN
 
erik_johansson.jpg
Infos sur les alternatives vraies.
 
Concert
Chez "Michto"
double clic plein écran
 
 
la dernière vidéo:
Sacs à dos, Tahiti
et Noix de coco
 
Fernand sing
at Tate Britain, London
 
fer_tate_1.jpg

William Blake,
253th Birtday Anniversary
 
 
logo_mat_informatique.jpg
Achetez d'occase
chez de gens sérieux.
C'est résister
à l'obsolescence  programmée

 
Les disques
Ode to William blake Volume 2
Jaquette_volume_2_recto.jpg
 
 
Ode to William Blake Volume 1
   jaquette_Blake_petit.jpg

Equalizer_04.gifEcoutez l'album !
Achetez l'album (courrier)
par PayPal

20€ frais de port inclus

 

Rien à comprendre


Rien à comprendre  

Equalizer_04.gifEcoutez l'album !
Achetez l'album (courrier)
par PayPal

15€ frais de port inclus
Le coffret Ode to Willam Blake+ le disque Rien à comprendre (25€ frais de port inclus)

Petites réflexions

scream.gif

 

 

Interview :

 Old man look at my life,
I'm a lot like you were. (N. Young)

 

W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^